Your address will show here +12 34 56 78
  • Text Hover
Qu’est-ce-que le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI ?

Le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI est une émergence de l’enseignement de Morihiro Saito Sensei qui fût pendant 23 ans l'un des plus proches disciples du Maître Ueshiba, le Fondateur de l'Aikido, dont il préserva les techniques authentiques d'origine. Saito Sensei avait en effet la charge du Dojo du Maître à Iwama au Japon après sa disparition et la pratique traditionnelle d'Iwama fait donc référence à la préservation de cet héritage technique. Les techniques d'Iwama se différencient sur de nombreux points de celles de l'Aikido officiel de Aikikai de Tokyo adapté par le fils du Fondateur Kishomaru Ueshiba Sensei, Aikido officiel qui est le plus répandu dans le monde. De ce fait, bien qu'étant un membre éminent de l'organisation Aikikai de Tokyo, Saito Sensei enseignait une forme distincte à Iwama sous l'appellation Takemusu Aiki ou Iwama Ryu.

WANOMICHI signifie Voie de l'Harmonie, Voie de la Paix et correspond à une méthode spécifique élaborée par Daniel Toutain qui a été élève proche de Feu Morihiro Saito. Tout en conservant les enseignements de son Maître et les principes fondamentaux qui constituent les techniques d'Iwama, Daniel Toutain en a adapté et renforcé les applications grâce à cette méthode qui inclut des exercices et des techniques particulières, ainsi qu'une préparation physique et mentale complète. Le Wanomichi Takemusu Aiki se présente ainsi comme un art singulier qui se veut contemporain tout en gardant un lien permanent avec sa source.

TAKEMUSU AIKI correspond à la possibilité de création de nouvelles techniques de façon naturelle et spontanée après assimilation complète des principes fondamentaux qui les composent. Selon Morihiro Saito Sensei, le Fondateur de l'Aikido parlait essentiellement de Takemusu Aiki dans les dernières années de sa vie à Iwama.
Takemusu Aiki est donc le lien direct avec l'enseignement préservé par Saito Sensei à Iwama.

Fort de cette origine, le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI est né d'une recherche de la meilleure biomécanique possible corps-mouvement à appliquer aux techniques d'Iwama afin d'optimiser la compréhension et l'application des principes fondamentaux qui les composent. Ainsi, les principes fondamentaux en sont préservés et développés dans une méthode unique qui permet d'optimiser l'exécution des techniques.

Le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI repose sur 8 points fondamentaux qui doivent constituer un tout lors de l'application d'une technique. Tout d'abord la maîtrise de l'utilisation du Centre ou axe central et ensuite du Cercle ou spirale. Deux Katas spécifiques ont été créés par Daniel Toutain afin de permettre l'assimilation et l'imprégnation de ces deux concepts primordiaux :
- Le Chushin no Kata (Chu : Centre, Axe - Shin : coeur, esprit) pour apprendre à contrôler en permanence le Centre ou la "ligne centrale" dans toute action.
- Le Enshin no Kata (En : Cercle - Shin : coeur, esprit) Kata élaboré et développé à partir des explications données par Morihiro Saito Sensei sur les différentes utilisations du Cercle
dans les techniques. L'utilisation de mouvements circulaires permet d'obtenir une harmonie complète dans la relation avec le partenaire quelle que soit l’intensité que celui-ci met dans son action. Le Cercle symbolise l'harmonie et on en retrouve la manifestation permanente sous des formes diverses dans la nature et l'univers. Ce concept sur lequel le Maître Saito insistait tout particulièrement a été approfondi dans la méthode WANOMICHI TAKEMUSU AIKI pour en faciliter la maîtrise.
Ces deux Katas, sans que cela ne soit dévoilé au premier regard, contiennent en réalité une relation directe avec les différentes familles de techniques. Ils constituent une particularité très distincte du Wanomichi Takemusu Aiki qui permet ainsi une pratique personnelle de perfectionnement en solitaire.

Les 6 autres principes fondamentaux sont l'utilisation correcte du Regard, du système de Leviers, de l'Awase/Musubi (synchronisation/lien), de la Respiration (Ki ou énergie vitale), du Kokyu (participation de l'énergie interne), du Vide et du Plein (Yin/Yang). Une préparation aux techniques avec partenaire , à mains nues et avec un Jo (bâton) comportant 4 groupes de deux techniques antagonistes donne la possibilité d'assimiler ces principes et contribue à acquérir la précision indispensable à l'exécution correcte des techniques.

Le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI comporte également la pratique de l'Aikiken (sabre)  et de l'Aikijo (bâton) telle qu'enseignée par Saito Sensei à Iwama et dont l'interaction avec les techniques à mains nues est permanente. Dans le Wanomichi Takemusu Aiki cette pratique a été complétée dans son apprentissage et développée dans ses applications, s'inscrivant par conséquent dans la notion de "Takemusu Aiki" telle que préconisée par le Maître Saito à partir d'une maîtrise solide des bases acquise sur de nombreuses années. La pratique de l'Aikiken et de l'Aikijo est une spécialité bien distincte qui existe dans le Wanomichi Takemusu Aiki.

L'autre spécificité du WANOMICHI TAKEMUSU AIKI est l'introduction dans son programme du Wanomichi Yoga. Il s'agit d'un Yoga spécialement ajusté pour les pratiquants en tant que préparation physique et mentale. Le Wanomichi Yoga a été construit à partir du Ashtanga Yoga et du Gokul Yoga. En développant la souplesse et la tonicité, ainsi que le contrôle de la respiration, cette préparation contribue efficacement à une meilleure maîtrise du corps et du mouvement dans les techniques. Cette partie Yoga du programme qui s'adresse à tous peut également être suivie par des personnes qui ne souhaiteraient développer que cet aspect de la pratique sans aborder la partie technique du Takemusu Aiki.


Les examens de grades, facultatifs, comprennent ce programme complet pour les pratiquants désireux d'obtenir une reconnaissance officielle de leur niveau.


Voie de la non-violence, le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI  s'inscrit donc dans la continuité d'une Tradition qui a été adaptée aux besoins du monde d'aujourd'hui et correspond de la sorte à une pratique originale, logique et cohérente afin d'être plus facilement accessible à un large public.
Chacun progresse à son rythme et peut trouver au fur et à mesure ce qu’il cherche, au moment opportun : Maîtrise de techniques martiales, meilleure condition physique, qualité des relations humaines, confiance en ses capacités ou connaissance de soi pour une évolution vers une plus grande maturité spirituelle. Il en résulte donc un bon équilibre général qui contribue à préserver une bonne santé dont il est reconnu aujourd’hui qu’elle dépend de plusieurs facteurs.

Le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI  est un art contemporain dont la finalité est le développement personnel, tant sur le plan physique que sur le plan mental et émotionnel. Sa pratique s’adresse à
tous, hommes et femmes de tous âges, ainsi qu’aux enfants dès 7 ans pour qui les cours sont adaptés.

Elaboré par Daniel Toutain, avec l'aide de Sonia Tomioka Toutain pour le Yoga, le WANOMICHI TAKEMUSU AIKI  existe en tant que discipline associée reconnue au sein de la Fédération Française d’Aikido, Aiki Budo et disciplines associées (FFAAA), fédération agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.